vendredi , 28 septembre 2018
Accueil / A la une / 55éme Anniversaire de la création du FFS: Plaidoirie pour une deuxième république
lesechosdalger-hadj-djilani-ffs

55éme Anniversaire de la création du FFS: Plaidoirie pour une deuxième république

Le Premier secrétaire du Front des Forces Socialistes (FFS), Hadj Djilani Mohamed, a réitéré, ce samedi à Miliana dans la wilaya d’Ain  Defla, la volonté de son parti de «militer pacifiquement» pour la construction d’un Etat démocratique et social et pour la «reconstruction d’un consensus national populaire».

«Le FFS milite pacifiquement et sans relâche pour la construction d’un Etat démocratique et social et pour la reconstruction d’un consensus national populaire en faveur d’une deuxième République », a souligné M. Hadj Djilani qui animait un meeting au théâtre de la ville Mahfoud Touahri dans le cadre du 55ème anniversaire de la fondation du parti.

 Le Premier secrétaire du FFS a noté que son parti centre son projet sur la mobilisation citoyenne, observant que cette stratégie est à même de conduire à «un dialogue politique en vue de changer le système actuel». Il a, à ce propos, mis l’accent sur la nécessité d’élever la conscience politique et social de toutes les franges de la société, préconisant l’organisation de rencontres politiques au niveau des quartiers, des villages et des universités.

Tout en rappelant que la formation politique qu’il préside ne cesse de militer pour «la séparation des pouvoirs », il a noté que «la crise que traverse le pays est la résultante de la mauvaise gestion, de la mauvaise gouvernance (…) », assurant que cet état de fait «est derrière les contestations populaires signalées ça et là» à travers le pays.

Présent à cette rencontre, le commandant Lakhdar Bouregâa, moudjahid de la Wilaya IV historique au temps de la Révolution et qui est également l’un des fondateurs du FFS a, pour sa part, insisté sur le fait que «la grandeur de la Révolution algérienne atteste de la grandeur du peuple qui la faite ».

Il a souligné qu’en sus de sa dimension nationale, «le FFS visait la construction d’un Maghreb arabe uni et fort au sein duquel la justice sociale ne doit pas constituer un vain mot ».

Voir aussi

38882895_2108497142722897_3405710900231929856_n

Match avancé de la 8émejournée : La JSK épingle l’ESS par un but à zéro

La JSK a réussi l’exploit en déplacement à Sétif, en réussissant à battre l’équipe locale, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter
S'abonner