mardi , 22 mai 2018
Accueil / A la une / A moins de 24 heures de son inauguration : Grande affluence au marché de proximité de l’UGTA
marché

A moins de 24 heures de son inauguration : Grande affluence au marché de proximité de l’UGTA

Grande affluence au marché de proximité, organisé dans l’enceinte du siège de l’Union nationale des travailleurs (UGTA), à la place du 1er mai à Alger, où des dizaines de citoyens, armés de couffins avaient investis les lieux pour faire leurs courses à des prix  »malins ».

Organisée chaque année par l’UGTA à l’occasion du mois de ramadhan, ce marché de proximité revêt cette fois-ci un aspect particulier, celui de la promotion de la production nationale, lancée par la campagne « consommons algérien ».
Le marché s’est agrandi cette année avec un nombre plus important de poissonniers, outre les vendeurs de fruits et légumes. Cette année, il y a des prix  »discount », avec une réduction allant de 10% à 50% sur tous les produits, indique-t-on.
Le marché, implanté près des immeubles de la place du 1er Mai d’Alger, est ouvert tout le mois de ramadhan, et a été bien accueilli par les riverains, qui n’ont pas à se déplacer vers les marchés du quartier, celui de Belouizdad, le populaire  »marché Tnache » (12, NDLR) », ainsi dénommé car il ferme à 12 heures, et celui de Ali Mellah, en face de l’hôpital Mustapha Pacha.

«Les prix proposés dans ce marché de proximité concordent avec nos bourses, et c’est une très bonne initiative surtout pour ce mois sacré », soulignent des habitants du quartier venus faire leurs emplettes du jour. Ici, ce sont les étals des viandes rouge et blanche qui ont la côte: de petites filles se forment devant les étals des bouchers et des vendeurs de volailles.

La viande ovine fraîche est cédée à 1.250 DA/kg, quant au poulet congelé et vidé, il se vend entre 290 et 280 DA/kg. Quant à l’huile de table, la margarine, la semoule, la farine, les pois chiches, les pâtes, les jus et les fromages, ils sont cédés à des prix d’usine, indiquent les organisateurs de ce marché de proximité. «J’ai décidé de venir chaque jour faire mes courses dans ce marché, c’est vraiment le marché de la bourse moyenne», lance Mahdi, célibataire.
En dépit de la chaude morsure du soleil, qui inondait l’esplanade du siège de la centrale syndicale, et les lourds couffins qu’elle portait, Nadjet n’a pas hésité à se ranger dans la file d’attente pour acheter quelques poulets.

R. N

 

Voir aussi

paqli

Accidents de la route : Un enfant de 7 ans et un homme de 46 tués à Alger

Deux personnes, dont un enfant de sept ans, ont trouvé la mort dans deux accidents …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter
S'abonner