vendredi , 28 septembre 2018
Accueil / A la une / Absent depuis des années : Le grand retour du chanteur Baaziz
lesechosdalger-baaziz-retour

Absent depuis des années : Le grand retour du chanteur Baaziz

L’enfant terrible de Cherchell, signe son come-back sur la scène artistique. Jeud prochain 24 juin, il se produira Théâtre National d’Alger (TNA) avec un nouveau spectacle intitulé « Chaâbi ou je m’en fous ». Figure engagée et chanteur populaire, le trublion de la chanson Chaâbi, Baaziz promet de mettre le feu à la scène, lors de cette soirée de Ramadan.

Issu d’une famille d’artistes, Baaziz est un chanteur algérien au style personnel qui allie harmonieusement le chââbi, la folk et la country. Vivant depuis quelques années déjà entre Paris et Cherchell, à une bonne centaine de kilomètres d’Alger, Baaziz est un artiste engagé qui se bat pour la liberté d’expression. A travers ses chansons, il dresse un tableau sarcastique de la société, et des portraits d’un réalisme touchant et dérangeant.

Il a d’ailleurs fait l’objet de censure en Algérie, mais poursuit son combat. Il est ainsi une sorte de porte-parole de la condition humaine. En effet, les paroles de ses chansons abordent des thèmes tels que la politique, la liberté, ou encore l’amour de son pays : Il est ainsi le chantre de la  »protest song » algérienne, un artiste  »rebelle ». On le compare parfois au chanteur français Renaud, artiste pour lequel Baâziz a beaucoup d’admiration et a traduit des textes en arabe dialectal. Il est aussi surnommé le  »Bob Dylan algérien ».

Sa chanson la plus célèbre,  »Algérie mon amour » a été reprise par de nombreux chanteurs algériens exilés en France. Ainsi, ses chansons engagées s’adressent à la fois aux générations les plus jeunes, comme aux plus âgées, et à toutes les cultures.

Kenza. B

Voir aussi

38882895_2108497142722897_3405710900231929856_n

Match avancé de la 8émejournée : La JSK épingle l’ESS par un but à zéro

La JSK a réussi l’exploit en déplacement à Sétif, en réussissant à battre l’équipe locale, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter
S'abonner