mardi , 14 août 2018
Accueil / A la une / Affaire de 701 kg de cocaïne : La commission rogatoire rendra bientôt ses conclusions
Cocaïne-El-Bouchi

Affaire de 701 kg de cocaïne : La commission rogatoire rendra bientôt ses conclusions

La commission rogatoire, dont les membres se sont déplacés respectivement au Brésil et en Espagne, pour recueillir toutes les informations relatives à la « transaction commerciale et maritime » liées à l’affaire Kamel Chikhi, connu sous le sobriquet « le boucher » rendra prochainement ses conclusions.

Selon des sources, les membres de la commission rogatoire composée d’au moins de deux magistrats remettront dans peu de temps leur rapport au juge en charge de l’instruction de cette affaire. Et sur la base de ces informations, que le magistrat concerné entamera l’instruction de cette affaire, tant dans le fond que la forme, avant de passer à l’étape de la confrontation et renvoyer le tribunal criminel.

Mais en attendant l’entame de toutes ses étapes, la défense compte saisir le juge instructeur pour disposer à son tour des conclusions de la commission rogatoire. Une démarche qui sera sans aucun doute, ajoutent nos sources, marquée par une bataille procédurale sans précédent.

Pour rappel, la défense avait plaidé auprès de la chambre d’accusation l’annulation des poursuites judiciaires des neuf mis en cause dans cette affaire en se basant sur le principe régissant le « code de procédure pénale ». Ainsi, la défense avait demandé l’application de la disposition judiciaire portant « présomption d’innocence ». Une demande rejetée par les trois magistrats formant la chambre d’accusation. Pour rappel, le collectif d’avocats constitué pour la défense de l’importateur de viandes Kamel Chikhi et cinq autres personnes arrêtées dans le cadre de l’affaire de la saisie de la cocaïne dissimulée dans un conteneur de viandes congelées en provenance du Brésil sont poursuivis pour les chefs d’inculpation «crime d’importation, d’exportation et de commercialisation de drogues dans le cadre d’une organisation criminelle» et de «blanchiment d’argent».

Lamine. B

 

Voir aussi

lesechosdalger-fôrte-de-bouchaoui

Face à la mobilisation citoyenne : Zoukh et Aarar font marche arrière, la foret de Bouchaoui épargnée

La mobilisation citoyenne a payée. Pour preuve, le projet de création à Alger, plus exactement …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter
S'abonner