mercredi , 15 août 2018
Accueil / A la une / Affaire Naima Salhi : Le RND, le FFS et le Front El Moustakbal dénoncent des propos «irresponsables»
lesechosdalger-naima-salhi-tamazight

Affaire Naima Salhi : Le RND, le FFS et le Front El Moustakbal dénoncent des propos «irresponsables»

Les propos tenus il ya quelques jours par la députée Naima Salhi, également présidente du PEP (Parti de l’équité et de la proclamation) n’a pas laissé indifférent la classe politique.  Ainsi, après la sortie du député du RND de la wilaya de Tizi-Ouzou, Tayeb Mokadem, qui a appelé ce mardi à se « recycler » dans l’histoire et la sociologie, c’est au tour des députés du FFS et du Front el Moustakbal de monter au créneau.

En effet, les parlementaires du FFS et du Front El Moustakbal, qui au passage ont dénoncé les «propos irresponsables» de Mme Salhi, ont interpellé le président de l’APN, M. Saïd Bouhadja, «pour agir et prendre des mesures appropriées à l’encontre de la personne concernée». « Non seulement, elle viole la Constitution, mais donne la preuve de son ignorance de l’histoire de son pays. Mieux, elle a proférer des menaces de mort contre une mineure (sa fille ndlr), d’où l’urgence de la réaction de la justice » a-t-on indiqué. Sur un autre registre, on apprend que la population de la wilaya de Boumerdes, ou Mme Salhi a été élu députée, compte rendre un communiqué dans laquelle ils dénonceront les propos de la concernée.

Kenza. B

 

 

Voir aussi

maxresdefault

Ligue 1 de football (2e journée) : MOB-JSK à l’affiche, le tenant en danger à Bordj

Le derby kabyle entre le MO Béjaïa et la JS Kabylie constituera l’affiche de la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter
S'abonner