mardi , 14 août 2018
Accueil / A la une / Après avoir été saisi par le département des affaires religieuses : L’ex ARPT interdit la commercialisation des sonneries à caractère religieuses
articles-ARPT_Algerie_109722042

Après avoir été saisi par le département des affaires religieuses : L’ex ARPT interdit la commercialisation des sonneries à caractère religieuses

Sur demande du département des affaires religieuses, l’autorité de régulation de la poste et des communications électronique (ARCE) ex ARPT a instruit les différents opérateurs de la téléphonie mobile de « ne plus commercialiser les services à valeur ajoutée à caractère religieux y compris les sonneries religieuses ».

L’ARCE ne donne pas les raisons de cette mesure, se contentant seulement de saisir les structures concernées par la commercialisation de ces produits.

A. A

Voir aussi

lesechosdalger-fôrte-de-bouchaoui

Face à la mobilisation citoyenne : Zoukh et Aarar font marche arrière, la foret de Bouchaoui épargnée

La mobilisation citoyenne a payée. Pour preuve, le projet de création à Alger, plus exactement …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter
S'abonner