lundi , 8 mars 2021
Accueil / A la une / Congrès extraordinaire du FFS : Ali Laskri prend sa revanche sur le « cabinet noir »

Congrès extraordinaire du FFS : Ali Laskri prend sa revanche sur le « cabinet noir »

Le 27 février dernier, M. Ali Laskri a miser gros. Deux mois après, soit le 20 avril de la même année, il ramasse le jackpot. En effet, la liste conduite par le concernée est sortie vainqueur des élections portant renouvellement de l’instance présidentielle du FFS. Ainsi la liste conduite par les membres sortants en l’occurrence Ali Laskri et Mohand Amokrane Chérifi auxquels sont associés Mme Hayet Tayati, le sénateur Meziane Brahim et Chioukh Sofiane, est sorti vainqueur avec 224 voix contre 179 voix obtenues par l’autre liste composée de l’ex-premier secrétaire, Mohamed Nebbou, le PAPW de Bejaia, Mhena Hadadou, Mme Oudjabria de Chlef, et Djamel Baloul laquelle a obtenu 179 voix.

À ce titre, il est à noter que contrairement à ce qui a été prévue, soit l’élection de deux autres membres de l’instance présidentielle, en complétant la liste initiale, c’est-à-dire pourvoir aux deux postes laissés vacants par la démission de Mme Ichamalene et l’exclusion de Rachid Hallat, les congressistes et faute de consensus au sein des instances dirigeantes, ont opté pour la confection des listes.

C’est ainsi que deux listes ont été présentées pour élire une nouvelle direction du part. Selon des sources procès dans l’entourage du parti, « malgré l’enjeu, l’élection s’est déroulée dans le calme ». Il s’agit désormais pour la nouvelle instance présidentielle de préparer le congrès ordinaire prévu le premier trimestre de 2019, lequel constitue le véritable enjeu au regard de l’évolution de la situation politique du pays.

Lamine. B

Voir aussi

Alger - Paris avec Aigle Azur

Alger – Paris avec Aigle Azur, derniers billets le 09 septembre.

Une simulation pour un vol Alger – Paris avec Aigle Azur à partir du 10 …

Newsletter
S'abonner