mardi , 11 août 2020
Accueil / A la une / Constitutionnalisation de la fête de Yennayer : La disposition contenue dans le journal officiel

Constitutionnalisation de la fête de Yennayer : La disposition contenue dans le journal officiel

La célébration de la fête de Yennayer, premier jour de l’an amazigh est désormais consacrée par constitution algérienne. Cette consécration a été officialisée dans le dernier numéro du journal officiel (n° 46).

Ainsi, il a été écrit « qu’après avis du Conseil d’Etat, après adoption par le Parlement, Promulgue la loi dont la teneur suit : Article 1er. — Les dispositions du paragraphe 2 de l’article 1er de la loi n° 63-278 du 26 juillet 1963, modifiée et complétée, fixant la liste des fêtes légales, sont modifiées et complétées ainsi qu’il suit : « II —…………………… (sans changement jusqu’à) — El-Mawlid Ennabawi Echarif (anniversaire de la naissance du Prophète) : 1 jour ; — Amenzu n Yennayer (jour de l’an Amazigh) correspondant au 12 janvier : 1 jour ; — Premier janvier (jour de l’An Grégorien) : 1 jour ». Art. 2. — La présente loi sera publiée au Journal officiel de la République algérienne démocratique et populaire ».

Ainsi donc l’ancrage amazigh de l’Algérie et des Algériens est définitivement constitutionnalisé. Il ne reste plus qu’à concrétiser la disposition qui a trait à la création de l’académie amazighe. « Comme il ne s’agit pas d’ériger simplement un édifice, il y a des moyens humains à réunir et un sérieux travail d’unification d’une langue à partir de plusieurs dialectes amazighs selon les régions du pays. Ce qui nécessite du temps et de l’expertise. Le tout couronné par un indispensable consensus. Ce qui veut dire que le processus engagé en 2002 doit encore se poursuivre. Sans perdre de temps », a-t-on indiqué de bonne source.

L. B

Voir aussi

Alger - Paris avec Aigle Azur

Alger – Paris avec Aigle Azur, derniers billets le 09 septembre.

Une simulation pour un vol Alger – Paris avec Aigle Azur à partir du 10 …

Newsletter
S'abonner