mercredi , 18 juillet 2018
Accueil / A la une / Crash d’un avion militaire : Gaid Salah se déplace sur les lieux et demande l’ouverture d’une enquête
lesechosdalger -gaid-salah-crash-avion

Crash d’un avion militaire : Gaid Salah se déplace sur les lieux et demande l’ouverture d’une enquête

Aussitôt informé de la catastrophe, le Général de corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah Vice-ministre de la Défense Nationale, Chef d’État-major de l’Armée Nationale Populaire a annulé sa visite prévue ce mercredi au niveau de la deuxième région militaire pour se déplacer sur les lieux du crash de l’avion militaire. C’est un communiqué du ministère de la défense qui a fait état de cette information.

Selon des sources, M. Gaid Salah est arrivé sur les lieux de l’accident pour s’enquérir de la situation d’évacuation des blessés et arrêter les premières mesures devant faire la lumière sur cette catastrophe. Les mêmes sources indiquent, que le Général de corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah Vice-ministre de la Défense Nationale, Chef d’État-major de l’Armée Nationale Populaire a instruit ses proches collaborateurs pour ouvrir une enquête pour déterminer les circonstances de ce drame.

Pour rappel, le premier bilan provisoire du crash de l’avion militaire de l’ANP est de 105 morts, dont 26 ressortissants de la république Sahraouis (RASD), en croire une source de l’ambassade Sahraouie à Alger. Ce premier bilan donné par la protection civile n’a pas indiqué le nombre de blessés. Selon nos sources, l’appareil militaire de type Iliouchine devait se rendre à Tindouf avec escale à Bechar. Selon les mêmes sources, l’avion d’une capacité de 200 personnes a crashé à quelques minutes de son décollage de l’aéroport militaire de Boufarik.

Selon les premières informations, l’avion militaire s’est écrasé ce mercredi matin, plus exactement à 7h 30 mn du matin près de l’aéroport militaire de Boufarik, avait en son sein deux cent militaires a-t-on appris de source sûre. Selon les premières informations, l’appareil en question aurait crashé au moment où il s’apprêtait à entamer son atterrissage au niveau de l’aéroport militaire de Boufarik. Selon un journaliste de la chaine privée Ennahar, l’avion s’est écrasé près de l’autoroute est – ouest, d’où se dégageait une épaisse fumée. Les mêmes sources indiquent que l’appareil en question est de type Iliouchine.

L. B

Voir aussi

lesechosdalger-noyade-algérie

Noyade: 2 morts noyés et une chute mortelle de la corniche de Chenoua en 48 h

Trois personnes sont mortes, ces dernières 48h à Tipasa, dont deux par noyade et la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter
S'abonner