lundi , 13 août 2018
Accueil / A la une / Il devait succéder à feu Boumediene en 1979 : Le colonel Mohamed Salah Yahiaoui n’est plus
lesechosdalger-yahiaoui-salah-mort

Il devait succéder à feu Boumediene en 1979 : Le colonel Mohamed Salah Yahiaoui n’est plus

L’ancien membre du conseil de la révolution, le colonel Mohamed Salah Yahiaoui n’est plus. Il est décédé ce vendredi matin à l’hôpital de Ain Naâdja à Alger à l’âge de 87 ans.

Gravement malade, il a été d’abord transféré pour des soins intensifs dans un hôpital à Amman dans la capitale Jordanienne. Ses médecins ont demandé à sa famille de le rapatrier, n’ayant plus d’espoir de le guérir. Né en 1936 à Ain El Khadra dans la wilaya de M’sila, Mohamed Salah Yahiaoui était instituteur avant de rejoindre le maquis en 1956, où il devient membre de l’état-major général dirigé par le colonel Houari Boumediène.

Membre du Conseil de la Révolution (1965-1977) lors du coup d’Etat du 19 juin 1965, qui avait renversé le président Ahmed Benbella, le colonel Yahiaoui est placé à la tête de l’Ecole interarmes de Cherchell de 1968 à 1977.

En novembre 1977, il est chargé par le président Boumediene de reprendre en main le Parti (1977-1979). A la mort de ce dernier, il est un candidat potentiel à la succession, « mais il sera écarté par l’armée au profit du colonel Chadli Bendjedid ». L’enterrement du défunt aura lieu ce vendredi au cimetière de Sidi Yahia à Alger.

L. B

Voir aussi

lesechosdalger-fôrte-de-bouchaoui

Face à la mobilisation citoyenne : Zoukh et Aarar font marche arrière, la foret de Bouchaoui épargnée

La mobilisation citoyenne a payée. Pour preuve, le projet de création à Alger, plus exactement …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter
S'abonner