vendredi , 28 septembre 2018
Accueil / A la une / Djamel Bnemadi : « On doit gagner contre la Gambie le 8 septembre prochain »
9a4c63f1bc3c924fa3eed8f5558fd152_M

Djamel Bnemadi : « On doit gagner contre la Gambie le 8 septembre prochain »

Le nouveau sélectionneur de l’équipe nationale de football Djamel Belmadi a affirmé que son objectif dans l’immédiat était de renouer avec la victoire dès le prochain match le 8 septembre face à la Gambie à Banjul dans le cadre de la 2e journée (Gr. D) des qualifications de la CAN-2019.

« Malheureusement, je ne vais pas bénéficier d’assez de temps pour préparer le prochain match face à la Gambie. Le stage débutera le 3 septembre avant de jouer cinq jours plus tard, c’est une mission casse-cou, c’est difficile. Nous allons voir l’état et la forme de chaque joueur, je ne pense pas qu’il y ait une équipe type qui s’est dégagée ces derniers temps. Nous allons faire en sorte d’aller là-bas pour gagner le match, c’est notre principal object », a indiqué Belmadi, au cours de son premier point de presse tenu au Centre technique national de Sidi-Moussa (Alger).

Belmadi (42 ans), arrivé à Alger en fin de matinée, a aussitôt officialisé son engagement avec la Fédération algérienne (FAF) pour un contrat de quatre années en remplacement de Rabah Madjer, limogé le 24 juin dernier alors qu’il restait sur une mauvaise série de quatre défaites de rang en amical, dont la dernière concédée le 7 juin à Lisbonne face au Portugal (3-0).

« Je suis heureux d’être le nouveau sélectionneur national, une immense fierté d’être à la tête de la sélection de notre pays. C’est une lourde responsabilité, une décision mûrement réfléchie, la responsabilité nécessite beaucoup de réflexion. J’ai signé mon contrat avec fierté », a-t-il ajouté. Ancien capitaine de l’E.N dans les années 2000 (20 sélections/5 buts), Belmadi estime qu’il avait le « bagage nécessaire » pour diriger la sélection, après une expérience de 10 ans au Qatar.

« On m’a souvent posé la question pour connaître mon ambition de diriger un jour l’équipe nationale. J’estimais qu’il fallait avoir les armes nécessaires pour accepter la mission, ce n’est pas un poste à lequel on s’invite. La responsabilité on vous la donne, vous devez la juger, quand vous vous estimez apte, vous la prenez. Maintenant que j’ai le bagage nécessaire, je me suis dit que le moment est venu pour dire oui à mon pays, même si je suis encore jeune. La situation est compliquée, on va relever le défi. Nous allons faire le maximum pour avoir le succès », a-t-il souligné, relevant qu’il n’avait jamais peur de ce challenge et qu’il était prêt pour le défi.

 

Voir aussi

38882895_2108497142722897_3405710900231929856_n

Match avancé de la 8émejournée : La JSK épingle l’ESS par un but à zéro

La JSK a réussi l’exploit en déplacement à Sétif, en réussissant à battre l’équipe locale, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter
S'abonner