samedi , 22 septembre 2018
Accueil / A la une / Emploi de jeunes (Ansej): Rééchelonnement des dettes pour 400 promoteurs
ansej2_839676_679x417

Emploi de jeunes (Ansej): Rééchelonnement des dettes pour 400 promoteurs

Quelque 400 promoteurs de projets relevant de l’Agence nationale de soutien à l’emploi de jeunes (ANSEJ) ont introduit, depuis septembre 2017, des demandes de rééchelonnement de leurs dettes, a révélé ce mercredi à Alger, la Directrice générale de l’Agence, Samira Djaider, Selon la même source, «il s’agit de projets ANSEJ ayant bénéficié de crédits avant mars 2011 et qui n’avaient pas les mêmes avantages que ceux octroyés actuellement».

Elle a rappelé qu’avant 2011, le jeune promoteur était dans l’obligation de rembourser son crédit contracté auprès des banques, après une année seulement d’exploitation de son projet, alors qu’aujourd’hui, la loi lui octroie 3 ans de différé pour le faire. Ces nouveaux avantages accordés aux jeunes promoteurs, a-t-elle relevé, ont été introduits par la convention, signée en septembre 2017, entre l’ANSEJ, le Fonds de caution mutuelle de garantie risques/crédits et les 5 banques publiques couvrant les crédits octroyés aux jeunes bénéficiaires de projets.

Depuis la mise en place en 1996 du dispositif ANSEJ, plus de 372.000 micro-entreprises ont été créées avec un taux de mortalité de ces dernières estimé à 10%, a-t-elle fait savoir, ajoutant que 21.000 projets ont été indemnisés, à ce jour, par le Fonds de garantie, soit 25 milliards de DA de remboursés aux banques.

R. N

Voir aussi

17363229-21872888

Noyade: deux autres enfants meurent noyés à Oued Mellah à Djelfa

Deux enfants morts noyés dans une crevasse d’eau de l’Oued Mellah, à la sortie sud-ouest …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter
S'abonner