mardi , 12 novembre 2019
Accueil / A la une / Facebook tente une expérience pour ralentir le déclin de sa popularité
Facebook sans Likes

Facebook tente une expérience pour ralentir le déclin de sa popularité

TechCrunch média américain, spécialisé dans l’actualité des start-ups affirme que le like, symbole de Facebook à travers ses levées de pouces, pourrait vivre ses dernières heures. Cette annonce a un goût de déjà-vu puisqu’au début de l’été, Instagram aquise par Facebook en 2012 annonçait réaliser des tests dans ce sens en Australie, le Brésil, le Canada, l’Irlande, l’Italie, le Japon et la Nouvelle-Zélande.

Une blogueuse Jane Manchun Wong, ingénieure de logiciels, explique avoir découvert que Facebook avait récemment commencé à prototyper une fonctionnalité permettant de cacher les réactions et marqueurs « j’aime » de son application Android.

Facebook souhaite dissuader les usagers de se comparer de manière destructive aux autres et de se dévaloriser systématiquement si leurs publications ne remportent pas les retours escomptés.

Ce procédé a vocation à protéger la santé mentale des utilisateurs certes, mais ne semble pas sans intérêt pour Facebook. En effet, le fait d’effacer le nombre de lecteurs pourrait mettre moins de pression sur les utilisateurs et les inciter à partager plus librement et plus fréquemment. Alors que de plus en plus de jeunes utilisateurs basculent sur d’autres applications comme Instagram ou Snapchat

 

Voir aussi

Alger - Paris avec Aigle Azur

Alger – Paris avec Aigle Azur, derniers billets le 09 septembre.

Une simulation pour un vol Alger – Paris avec Aigle Azur à partir du 10 …

Newsletter
S'abonner