mercredi , 15 août 2018
Accueil / A la une / Gréve dans l’édcuation. l’association des parents d’éléves s’en remet à Bouteflika
o-LVES-LYCE-facebook

Gréve dans l’édcuation. l’association des parents d’éléves s’en remet à Bouteflika

L’association nationale des parents d’éléves (ANPE) interpelle le premier magistrate du pays et lui d’intervenir pour “mettre fin à la situation qui prévaut ans le secteur de l’éducation depuis quelques jours”. Ainsi, dans une lettre adressée au premier magistrat du pays rendue publique, hier dimanche, le président de l’ANPE, M. Ahmed Khaled expliquait la démarche de son association par le souci de «protéger les futures générations des fléaux des contestations et des grèves à répétition qui rythment leurs cursus scolaires chaque année».

Dans la letter, Ahmed Khaled explique que les “enfants scolarisés vivent une situation d’angoisse à chaque rentrée scolaire et ce, depuis la créations de onze syndicats activant dans le secteur de l’éducation qui lancent à chaque fois des grèves illimitées dont l’impact est avéré nocif au processus d’apprentissage» allant jusqu’à «perturber le fonctionnement de l’école algérienne». Et de révéler l’élève algérien, une fois sa scolarité achevée, un déficit en leçons de deux ans et demi, se fiant aux études diligentées par le ministère de l’éducation nationale et délivrées lors de la conférence nationale d’évaluation de la réforme en juillet 2015”.

Il accuse un peu plus ces entités syndicales accusées d’avancer, pour certaines d’entre elles, d’avancer des «revendications étrangères au contexte scolaire et éducatif» avec comme conséquence directe, des conflits locaux souvent violents». Pour Ahmed Khaled, seule un statut de souveraineté pour le ministère de l’éducation nationale est à même de permettre au secteur de renouer avec la stabilité et la sérénité nécessaires à la traduction dans le vécu scolaire de nos enfants des quatre décisions phares qui marqueront l’histoire de l’école algérienne à savoir, la lettre de mission du président de la république confiée aux membres de la commission nationale de réforme du système éducatif en 2001, les mesures prises par le conseil des ministres en avril 2003 et émanant du rapport final de la CNRSE, l’application des dispositions de la loi d’orientation du secteur de janvier 2008 et enfin les recommandations de la première conférence nationale d’évaluation de la réforme organisée le 16 juillet 2015».

L. B

 

Voir aussi

maxresdefault

Ligue 1 de football (2e journée) : MOB-JSK à l’affiche, le tenant en danger à Bordj

Le derby kabyle entre le MO Béjaïa et la JS Kabylie constituera l’affiche de la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter
S'abonner