lundi , 3 août 2020
Accueil / A la une / Histoire : Daho Ould Kablia accuse le groupe de Yacef Saadi de la zone Autonome

Histoire : Daho Ould Kablia accuse le groupe de Yacef Saadi de la zone Autonome

La conférence donnée ce mardi au forum du journal El Moudjahid par l’ancien ministre de l’intérieur et ex-membre du MALG, Daho Ould Kablia, à l’occasion de l’anniversaire portant création du gouvernement provisoire de la république Algérienne (GPRA) occupera sans aucun doute les devant de la scène médiatique. En effet, outre le fait que le conférencier a déclaré que «Salah Bouakouir n’a jamais été un harki», il dira au passage que «qu’après l’indépendance, le groupe de Yacef Sâadi de la Zone autonome ont arrêté Fadéla Atia, qui était  secrétaire de Robert Lacoste, gouverneur général en Algérie, entre 1956 et 1958».

Selon lui, le groupe de Yacef Saadi ont accusé cette femme «de travailler avec l’armée coloniale», donc «de trahison», alors, «Elle ramenait tous les doubles des documents au responsable de la cellule du Malg qui était Mahfoud Kaddache (historien)». Daho ould Kablia dira que «Fadéla Atia était accusée de trahison parce qu’elle travaillait avec Lacoste. Il y a une autre femme aussi comme Nafissa Nekoud », a-t-il révélé.

Pou rappel, lors de son passage au Forum d’El Moudjahid, l’ancien ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales et ancien membre du Ministère de l’Armement et des Liaisons Générales (MALG) durant la Révolution, a évoqué le personnage de Salah Bouakouir, en déclarant «qu’il n’a jamais été un harki». Rappelant que Bouakouir était secrétaire adjoint au Gouvernement de France en Algérie, Ould Kablia soutient avec force que ce dernier « a rendu des services honorables à la révolution»,  dira-t-il.

L. B

Voir aussi

Alger - Paris avec Aigle Azur

Alger – Paris avec Aigle Azur, derniers billets le 09 septembre.

Une simulation pour un vol Alger – Paris avec Aigle Azur à partir du 10 …

Newsletter
S'abonner