mardi , 14 août 2018
Accueil / A la une / Hospitalisée au CHU de Beni Messous: La comédienne Sonia tire sa révérence
lesechosdalger-sonia-décés

Hospitalisée au CHU de Beni Messous: La comédienne Sonia tire sa révérence

Nassima Mikioui, connue sous le pseudonyme Sonia n’est plus. Elle a tiré ce dimanche soir sa révérence au CHU du Beni Messous, ou elle était hospitalisée. La nouvelle a plongé la famille artistique mais aussi des algériens dans une tristesse profonde.

Diplômée de l’ex-Institut national des arts dramatiques et chorégraphiques (INADC) de Bordj El Kiffan (Alger), comédienne au Théâtre régional d’Annaba entre 1975 et 1977, puis au Théâtre national, membre fondateur de Masrah El Kalaâ, directrice de l’INADC (2001-2004), animatrice de théâtre à l’Office Ryad El Feth (Oref), avant de devenir directrice du Théâtre régional d’Annaba et maintenant de Skikda. « Pour moi, Sonia est la référence du théâtre. Sonia est une intellectuelle du théâtre et elle est toujours à l’écoute des autres », a souligné Brahim Noual, qui a mis en exergue ses nombreuses qualités, entre autres, sa modestie et sa générosité. «Sonia, c’est aussi cette passerelle entre deux générations. La génération de M’hamed Benguettaf et Cherif Ayad et la nouvelle génération».
Sonia était nourrie d’une longue expérience théâtrale. Elle préférait confronter le théâtre à l’actualité. Elle le livrait tel qu’elle le conçoit, le vit, souhaiterait qu’il soit. Pour d’aucuns, Sonia, dont l’aura envahi l’espace scénique dès le lever de rideau, doit une bonne partie de son succès à son tempérament et à sa sensibilité de femme. Aura qu’elle transpose, consciemment ou inconsciemment, dans les personnages qu’elle interprète. « Qui d’autre qu’une femme peut transcender l’état d’âme d’une femme ? », réplique-t-elle.

Kenza. B

Voir aussi

lesechosdalger-fôrte-de-bouchaoui

Face à la mobilisation citoyenne : Zoukh et Aarar font marche arrière, la foret de Bouchaoui épargnée

La mobilisation citoyenne a payée. Pour preuve, le projet de création à Alger, plus exactement …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter
S'abonner