samedi , 20 juillet 2019
Accueil / A la une / Introduit depuis l’Europe en 1990 : Le moustique tigre «attaque» quatre wilayas

Introduit depuis l’Europe en 1990 : Le moustique tigre «attaque» quatre wilayas

La présence d’Aedes albopictus, communément appelé moustique tigre, une espèce introduite en Europe dans les années 1990 et qui ne cesse de se propager d’un pays à l’autre, a été signalée depuis son apparition en Algérie en 2010 dans quatre wilayas: Tizi-Ouzou, Oran, Alger et Jijel, indiquent les services spécialisés de l’Institut Pasteur d’Algérie (IPA).

Le moustique tigre prolifère en zone urbaine, s’adapte facilement aux différents biotopes et ses œufs résistent longtemps à la dessiccation, c’est-à-dire l’action de dessécher le milieu dans lequel ils se trouvent. De plus, cette espèce est réceptive au virus du Chikungunya, de la dengue et du Zika, alertent les mêmes services.

En Algérie, la présence fortuite du moustique tigre a été signalée pour la première fois, en juin 2010, à Larbaa-Nath-Iraten, dans la wilaya de Tizi-Ouzou. Un seul spécimen avait été capturé. Depuis, aucune activité de ce moustique n’a été signalée dans la région. En décembre 2015, suite à des plaintes des habitants d’une forte nuisance occasionnée par les moustiques, durant l’été, les entomologistes de l’IPA avaient confirmé l’introduction de cette espèce à Ain Turk (Oran).

Une forte nuisance du moustique tigre avait été, ensuite, signalée en juillet 2016 à Alger par des habitants de quartier Zonka, entre Birkhadem et Ain Naadja. La prospection entomologique avait confirmé la présence d’Aedes albopictus à tous les stades de son développement (úufs, larves et adultes). Les opérations de démoustication avaient été lancées par Hurbal (l’établissement en charge de l’hygiène urbaine et de la protection de l’environnement dans la wilaya d’Alger), et se sont poursuivies jusqu’à la disparition du moustique, rappelle l’IPA.

En cas d’un diagnostic positif du virus de la dengue, du chikungunya ou du Zika, un traitement par thermo-nébulisation à l’aide de Deltamethrine doit être immédiatement réalisé. Les services de l’IPA préviennent, toutefois, que les traitements insecticides, dits « de confort », préconisés pour réduire la nuisance,

Voir aussi

Match avancé de la 8émejournée : La JSK épingle l’ESS par un but à zéro

La JSK a réussi l’exploit en déplacement à Sétif, en réussissant à battre l’équipe locale, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter
S'abonner