vendredi , 28 septembre 2018
Accueil / A la une / Le jeu «La baleine bleue» menace : Le défi qui pousse les ados algériens au suicide
lesechosdalger-la-baleine-bleue

Le jeu «La baleine bleue» menace : Le défi qui pousse les ados algériens au suicide

Le « blue whale challenge » ou «défi de la baleine bleue», déferle dans un grand nombre de wilayas du pays. Le « jeu », qui s’est fait connaître en Russie, pousse des jeunes participants, souvent des collégiens, à réaliser 50 défis menant… à la mort. A Bejaia, on annonce la mort de deux adolescents, une fille et un garçon. D’autres adolescents ont déjà été signalés en danger.

Le suicide de deux adolescentes en Russie le 26 février dernier a braqué l’intérêt des médias sur ce phénomène morbide. Le “jeu” consiste à réaliser plusieurs défis (allant de 1 à 50) et à partager leur accomplissement via une photo sur les réseaux sociaux. Ces défis, qui n’ont rien d’anodin, incitent à la mutilation et, in fine, à la mort. L’ultime défi, le n°50, est ainsi formulé: “Saute du toit ou pends-toi”. Ce jeu effrayant a d’abord été lancé sur le réseau social VKtontakte, l’équivalent russe de Facebook qui compte plus de 350 millions de membres. Des groupes “de la mort” y sont présents et proposent aux utilisateurs de faire partie d’une communauté. Parmi eux, on trouve le Blue Whale Challenge qui, principalement en Russie et dans les pays de l’Est, aurait déjà poussé 130 jeunes au suicide, but final du jeu. Pour rejoindre la communauté, les adolescents doivent prouver aux administrateurs leur capacité à en faire partie via une batterie de tests. Lorsque la “candidature” est validée, un décompte de 50 jours est enclenché, au bout desquels le suicide doit avoir lieu. Les défis vont crescendo et conditionnent progressivement le jeune à vouloir se donner la mort: se lever en pleine nuit et écouter de la musique déprimante, s’adonner à l’automutilation, s’asseoir au bord d’un toit…

K. T

Les signes et symptômes qui montrent que votre enfant joue à “la baleine bleue”

_ Le réveil fréquent à 4h20 du matin

_ L’extrême fatigue

_ Si l’enfant commence à s’isoler et à verrouiller sa chambre

_ Si il y’a des marques de blessures sur les bras et les jambes

_Si l’enfant à commencer soudainement à regarder les films d’horreurs et morbides

_Si l’enfant met des publications étranges sur les réseaux sociaux

_ Si l’enfant passe trop de temps seul sur la terrasse

_Si l’enfant commence à se retirer de sa famille et ses amis

_Si l’enfant à un excès de colère inhabituel

_ La soudaine fascination pour la mort, et de la sympathie envers les enfants qui se sont suicidés

_Si l’enfant cesse de s’intéresser à ses anciennes activités (Sports, Music…..)
Et si votre enfant manifeste ces signes et symptômes , vous devez faire ça:

_Parler à votre enfant et essayer de vérifier si il/elle s’adonne à ce jeu

_Expliquer à votre enfant que le parrain ne pourra pas exécuter sa menace de le/la tuer dans le cas ou il/elle arrête le jeu

Orienter votre enfant au plus vite vers un psychologue

 

Voir aussi

38882895_2108497142722897_3405710900231929856_n

Match avancé de la 8émejournée : La JSK épingle l’ESS par un but à zéro

La JSK a réussi l’exploit en déplacement à Sétif, en réussissant à battre l’équipe locale, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter
S'abonner