mardi , 22 mai 2018
Accueil / A la une / Médecins résidents: sit-in de protestation dans l’enceinte du CHU Mustapha Pacha
lesehosdalger-sit-in-médecins-résidents-chu-mustapha

Médecins résidents: sit-in de protestation dans l’enceinte du CHU Mustapha Pacha

Des dizaines de médecins résidents ont observé ce mardi un sit-in de protestation dans l’enceinte du CHU Mustapha Pacha à Alger, à l’appel du Collectif autonome des médecins résidents algériens (CAMRA). Les médecins résidents en grève depuis le 14 novembre 2017 se sont rassemblés dans l’enceinte du CHU Mustapha Pacha, jusqu’à la mi-journée, pour se diriger ensuite vers l’entrée principale et tenter de percer le cordon de sécurité pour sortir dans la rue.

Les médecins résidents étaient beaucoup moins nombreux que lors des précédents sit-in organisés dans l’enceinte du CHU Mustapha Pacha et dans les autres wilayas, a constaté l’APS sur place. Les protestataires scandaient des slogans appelant à prendre en compte leurs revendications et dénonçant l’état «déplorable» dans lequel se trouve ce corps et la fermeture des portes du dialogue.

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Mokhtar Hasbellaoui, a indiqué, maintes fois, que «les revendications des médecins résidents ont été prises en considération pour améliorer leurs conditions de travail par des mesures incitatives, dans le cadre des lois en vigueur et que la porte du dialogue avec les représentants de ce corps restent ouvertes ».

Il a souligné que les moyens nécessaires étaient mis à la disposition des médecins résidents dans le cadre de leurs missions dans les wilayas d’affectation (plateaux techniques et logement), affirmant que la question du service national «relève exclusivement des prérogatives du ministère de la Défense ». Concernant le service civil, le responsable a fait savoir que «ce service consacré par la loi n 85-05 relative à la protection et à la promotion de la santé et maintenue dans le nouveau projet de loi sur la santé est irréversible car il assure une couverture sanitaire globale de tous les citoyens dans toutes les régions du pays ».

 

Voir aussi

paqli

Accidents de la route : Un enfant de 7 ans et un homme de 46 tués à Alger

Deux personnes, dont un enfant de sept ans, ont trouvé la mort dans deux accidents …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter
S'abonner