jeudi , 14 décembre 2017
Accueil / A la une / Nafa Abrous, Président du directoire Maghreb Leasing Algérie aux Echos d’Alger : « Nous contribuons au développement de la PME/PMI Algérienne”
lesechosdalger-abrous-nafa-mla

Nafa Abrous, Président du directoire Maghreb Leasing Algérie aux Echos d’Alger : « Nous contribuons au développement de la PME/PMI Algérienne”

Vous avez lancé une operation financiére d’une grande importance. Vous ne pensez pas que l’opportunité de son lancement n’est pas opportune au vue de la conjoncture économique que traverse le pays?

En premier lieu, je tiens à signaler que l’opération lancée par MLA ne s’oriente pas forcément à l’encontre de la conjoncture actuelle que connait l’Algérie, mais s’inscrit plutôt dans une politique de  diversification des ressources de financement à long terme de MLA, contribuant ainsi à l’émergence, au déveleppoement, et à la dynamisation du marché financier et boursier de l’Algérie.

Aussi, je profite de vos colonnes afin de réitérer mon humble approche et avis sur la question, en l’occurrence le fait que cette étape que traverse le pays peut être considérée comme “un mal pour un bien”, et qui aura comme effet certain la redynamisation de l’économie Algérienne, à travers la promotion du produit local et la création de richesse. Cela pour vous dire que toute action menée et visant à développer la place financière et/ou économique ne peut être qu’en phase avec la situation du pays.

Prés d’un mois depuis votre dernière sortie médiatique, annonçant la conclusion de votre opération d’emprunt, quel état en-faites vous aujourd’hui?

À l’instar du premier Emprunt Obligataire émis en 2015, le deuxième Emrpunt Obligataire de MLA, sortie en Septembre 2017 a également été couronné d’un franc success, avec plus de 124% de taux de souscription. Cet emrpunt a également été marqué par une présence d’un mixe d’acteurs économiques de la place, mixe composé de banques publiques, banques privées, Assureurs ou encore groupes privés Algériens. Le Bilan que j’en fais est donc très positif, mais aussi promotteur pour les prochaines opérations prévues dès 2018, et déja à l’étude par le Management de MLA.

MLA est le leader du leasing en Algérie. Croyez vous réellement que ce mode opératoire financier peut constituer aujourd’hui un leitmotiv pour la dynamisation des activités financières dans notre pays?

Bien que le Leasing en Algérie demeure, à mon sens, un mode de financement peu ou pas assez présent sur la place bancaire, avec un faible taux de pénétration sur les financements du marché (ne dépassant pas les 1%), il n’en demeure pas moins que ce mode de  financement reste le mode de financement de demain, avec une palette d’avantages économiques et fiscaux, faisant du Leasing en un levier financier fort appréciable, contribuant au développement de la PME/PMI Algérienne, ainsi que les groupes Algériens.

Il est important d’avoir une vision de recul et de comparer notre économie à celles de pays voisins, voire d’autres nations qui ont connu la même traversée que celle de l’Algérie, et dont les experiences ont démontré toute la place du leasing ou credit-bail dans un système financier développé. À titre d’exemple, le taux de pénétration du Leasing au niveau des pays voisins oscille entre 10% et 15% du total des crédits débloqués.

Concernant le potentiel du marché du leasing en Algérie, ce dernier demeure très important, en dénote le nouveau modèle économique adopté par le Gouvernement Algérien, basé sur la création de richesse et la promotion de la production nationale. Ce nouveau Cap donné par l’Etat vise à redynamiser l’économie locale, soit autant d’ingrédients qui donnent au Leasing toute sa place pour accompagner la PME/PMI dans son développement et son émergence, que ce soit en financements directs (financements en amont des lignes de production, équipements, camions et engins, …) ou indirectes (financements des clients de ces mêmes PME).

Pour finir, et selon  mon opinion, en vue des indicateurs précedemment cités et compte tenu du potentiel du marché Algérien, le taux de pénétration du leasing en Algérie pourrait facilement atteindre les 10% dans quelques années.

 Votre clientèle se recrute  notamment chez les patrons de la PME et de la PMI. Ma question : Vous ne crainiez pas que ces derniers risquent de ne pas honorer leurs engagements ?

Je répondrais à cette question de façon très brève, en mettant en avant un indicateur très parlant, qui est le taux de créances saines affiché par le portefeuille de MLA, et qui dépasse les 96%, soit une qualité de clientèle très solvable.

Ceci est pour vous faire toucher du doigt la qualité du Promoteur Algérien qui est réputé « bon payeur », cela demeure conditionné bien évidemment par un système de filtre et d’adaptation de crédit en fonction de chaque client, chose que MLA arrive à faire avec beaucoup de maitrise.

 Très concrètement, pourquoi l’idée du leasing  n’est pas très développée dans notre pays et pourqoui MLA s’est engagée pleinement dans cette optique?

Ayant déja eu l’occasion de l’exprimer à travers mes différentes sorties médiatiques, je réitère ma vision des choses en disant que le Leasing souffre aujourd’hui de méconnaissance et de manque de communication et médiatisation de par les différents acteurs de la place, que ce soit filiales de banques ou sociétes spécialisées, ce qui demeure la principale cause de développement au ralenti du Leasing en Algérie.

C’est partant de ce principe que MLA a choisit de mettre tout son poids sur la place afin de dynamiser ce produit à travers des sorties médiatiques, journées d’informations et de sensibilisations, journées portes ouvertes, présence active sur les réseaux sociaux….mais aussi et surtout la promotion du produit Leasing à travers le réseau commercial MLA qui compte aujourd’hui une douzaine d’agences couvrant le territoire national, oeuvrant ainsi à vulgariser ce produit à court et moyen terme.

Propos recueillis par lamine.B

 

Voir aussi

presidence1

Mauvaise gestion : 314 rapports transmis par l’IGF à la présidence de la république

Plus de 300 rapports, soit plus exactement 314 dossiers ont été transmis par I’inspection générale …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter
S'abonner