vendredi , 28 septembre 2018
Accueil / A la une / Réhabilitation des hôtels Essafir et Albert 1er : Les travaux à l’arrêt, a qui profite le «crime» ?
lesechosdalger- travaux-essafir-alleti-arrêt

Réhabilitation des hôtels Essafir et Albert 1er : Les travaux à l’arrêt, a qui profite le «crime» ?

Depuis plus de neuf mois voire plus, que les hôtels Essafir, ex-Alleti et Albert 1er se trouvent dans une situation d’abandon totale. Les entreprises ayant la charge de les rénover ont cessé leurs travaux pour «des raisons jusque là inconnues ». Une situation qui laisse les deux bâtisses, notamment celle de l’hôtel Essafir dans une situation de «sinistre lamentable».

Il ya quelques jours, le nouveau ministre du tourisme et de l’artisanat s’est déplacé sur les lieux en compagnie du wali d’Alger. Il s’est rendu respectivement sur les chantiers de l’hôtel Essafir et Albert 1er. Des instructions fermes ont été données aux responsables concernées, en l’occurrence ceux du groupe HTT pour « reprendre la situation en main». Selon des observateurs, l’état dans le quel se trouve aujourd’hui ces deux hôtels profitent à des parties « occultes qui tirent profit de cette situation».

Pour rappel, des travaux de modernisation de celui qui était considéré comme l’un des plus prestigieux établissements de la capitale (hôtel Essafir, ex-Alleti) ont été entamés au dernier trimestre de l’année passé. L’étude et le suivi de ces travaux de rénovation vont coûter la bagatelle de … 982 500 euros et 6 546,052 DA. Les travaux devront toucher les chambres, les cuisines, mais ce qui risque de prendre du temps, c’est les travaux de terrassement pour un parking sous-terrain.

L’Aletti fut construit à grands frais et inauguré lors de la célébration du centenaire de la présence coloniale en Algérie, l’été 1930, par Charlie Chaplin. Ce grand palace de classe internationale appartenait aux frères Aletti (Jacques, Louis et Robert), d’où son nom. Des personnalités de grand renom ont séjourné dans cette hôtel : Charlie Chaplin (Charlot), Caroline de Monaco, Albert de Monaco, Nelson Mandela, Patrice Lumumba, François Mitterand (quand il était ministre de l’Intérieur de l’Etat français), Jean Claude Brialy (qui a filmé des séquences sou son long métrage « Sur les traces de mon enfance »), Frédéric Mitterand, Ferhat Abbas, Houari Boumediene, Mohamed Khider, Mohamed Boudiaf, Messali Hadj, Fdel Castro, Hassan II, Charles Aznavour, Georges Brassens..…..

L’hôtel Aletti disposait au sous-sol d’une salle de jeux et d’une salle de spectacles, «Le casino municipal », ainsi que d’une salle de cinéma, d’un restaurant, d’un bar, d’un salon de coiffure, de boutiques, d’un cabaret…Il a été rebaptisé Safir en 1984.

Lamine. B

 

Voir aussi

38882895_2108497142722897_3405710900231929856_n

Match avancé de la 8émejournée : La JSK épingle l’ESS par un but à zéro

La JSK a réussi l’exploit en déplacement à Sétif, en réussissant à battre l’équipe locale, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter
S'abonner