mardi , 22 mai 2018
Accueil / A la une / Dans une salle Atlas archi-comble : Johnny Hally¬day avait chanté pour la première fois à Alger en 1967
lesechosdalger-Johnny hallyday-a alger

Dans une salle Atlas archi-comble : Johnny Hally¬day avait chanté pour la première fois à Alger en 1967

Le célèbre chanteur français Johnny Hally­day décédé dans la nuit du 5 au 6 décembre après une longue bataille contre le cancer avait chanté pour la première fois en Algérie, plus exactement à Alger en la date du 7 et 8 janvier 1967. Le gala en question a eu lieu au niveau de l’ex-cinéma Majestic, actuel Atlas à Bab El Oued et organisé à l’époque par le musée national de la révolution.

La prestation du chanteur a durée deux jours et il fût accompagné en la circonstance par un groupe de chanteurs composé par les Blacks Burds et les grands chanteurs Micky Jones et Tommy Brown. Selon des témoignages, le défunt chanteur avait chanté durant les deux jours à guichet fermé.

Il est à rappeler que c’est son épouse Laeti­cia qui avait annoncé dans un communiqué à l’AFP le décès de son époux. « Johnny Hally­day est parti. J’écris ces mots sans y croire. Et pourtant c’est bien cela. Mon homme n’est plus.Il nous quitte cette nuit comme il aura vécu tout au long de sa vie, avec courage et dignité», écrit-elle dans un communiqué. « Jusqu’au dernier instant, il a tenu tête à cette mala­die qui le rongeait depuis des mois, nous donnant à tous des leçons de vie extraordinaires. Le cœur battant si fort dans un corps de rocker qui aura vécu toute une vie sans conces­sion pour son public, pour ceux qui l’adulent et ceux qui l’aiment ».

 Le chan­teur de 74 ans a confirmé sa mala­die aux Français en mars dernier, après des révé­la­tions publiées par Closer. Très combat­tif, le rockeur  avauit repris le chemin des studios et travaillait, aux côtés notam­ment du musi­cien Yode­lice, sur un nouvel album. Il a pu égale­ment comp­ter sur l’amour et le soutien de sa famille : son épouse Laeti­cia, ses enfants David Hally­day, Laura Smet, Jade et Joy Hally­day, et ses proches, ont été trés présents. Hospitalisé mi-novembre pour «détresse respiratoire» à la clinique Bizet, il en est sorti 6 jours plus tard et est rentré chez lui, à Marnes-la-coquette, où une chambre avait entièrement aménagée avec du matériel médical.

K. T

 

Voir aussi

paqli

Accidents de la route : Un enfant de 7 ans et un homme de 46 tués à Alger

Deux personnes, dont un enfant de sept ans, ont trouvé la mort dans deux accidents …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter
S'abonner