vendredi , 28 septembre 2018
Accueil / A la une / En solidarité avec leur collégue de Tipaza : près de 20 sénateurs boycottent l’ouverture de la session parlementaire
bensalah_843262_679x417

En solidarité avec leur collégue de Tipaza : près de 20 sénateurs boycottent l’ouverture de la session parlementaire

Près de 20 membres du Conseil de la nation ont boycotté, lundi, les travaux de la séance d’ouverture de la session parlementaire ordinaire 2018/2019, présidée par le président de l’institution, Abdelkader Bensalah, et ce en «solidarité» avec leur collègue Boudjouher Malik, arrêté dans une affaire de corruption, a constaté l’APS.

Dans une déclaration à la presse, le sénateur Mahmoud Kissari a indiqué qu’un «nombre important de sénateurs ont boycotté les travaux de la séance d’ouverture, en solidarité avec leur collègue de la wilaya de Tipasa, Boudjouher Malik, arrêté dans une affaire de corruption», appelant, dans ce sens, à «l’ouverture d’une enquête approfondie et la présentation du dossier de condamnation au Conseil de la nation pour prendre les mesures nécessaires (levée de l’immunité)».

Ahmed Ouyahia, secrétaire général du parti du Rassemblement national démocratique (RND), parti auquel appartient le parlementaire Boudjouher Malik, avait décidé de radier définitivement des rangs du parti, M. Boudjouher Malik pour son implication dans une affaire de corruption. M. Ouyahia s’est référé dans sa décision aux dispositions des statuts du parti adopté lors de son 5e Congrès, ainsi qu’au règlement intérieur adopté par le Conseil national du RND.

 

 

Voir aussi

38882895_2108497142722897_3405710900231929856_n

Match avancé de la 8émejournée : La JSK épingle l’ESS par un but à zéro

La JSK a réussi l’exploit en déplacement à Sétif, en réussissant à battre l’équipe locale, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter
S'abonner