jeudi , 1 octobre 2020
Accueil / A la une / Spécialisé dans le cambriolage des maisons : Le gang d’Alger démantelé

Spécialisé dans le cambriolage des maisons : Le gang d’Alger démantelé

Une association de malfaiteurs spécialisée dans le cambriolage de maisons dans la capitale a été démantelée par les éléments de la police judiciaire relevant de la sureté de wilaya d’Alger, a-t-on appris de source policière sûre. Selon la même source, le gang de malfaiteurs était composé de deux personnes connues des services de police pour avoir fait l’objet dans un passé récent d’interpellation.

Ainsi leur arrestation a eu lieu, lorsque les services de police les ont pris en flagrant délit, alors qu’ils étaient en possession d’objets volés dans la maison d’un citoyen. L’association de malfaiteurs en question était spécialisée dans le cambriolage de maisons avec emploi d’une arme blanche prohibée.

Parmi les objets volés retrouvés chez les cambrioleurs, le communiqué de la sureté de wilaya d’Alger a notamment cité un ordinateur portable, un appareil photo numérique, un démodulateur numérique, des montres, des bracelets et des bagues (métal jaune et blanc) et une bouteille de boisson alcoolisée. Les services de la sûreté de wilaya d’Alger ont également récupéré les objets utilisés par les suspects pour commettre leur le vol, à savoir un arme blanche prohibée, des gants, des cordes et des masques noirs.

Une femme «vendeuse» de psychotropes

Sur un autre chapitre, les services de la sûreté de wilaya d’Alger ont arrêté récemment une femme en possession de plus de 500 comprimés psychotropes à Rouïba et démantelé une association de malfaiteurs spécialisée dans le cambriolage de maisons dans la capitale.

La mise en cause a été arrêtée dans la circonscription administrative de Rouïba suite à la fouille de son véhicule qui a permis de découvrir en sa possession 530 comprimés psychotropes et un montant de 7000 dinars algériens, ont précisé les services de la sûreté de wilaya d’Alger dans un communiqué publié mardi dernier.

Après enquête, elle a reconnu sa consommation des comprimés psychotropes  à des fins thérapeutiques car souffrant de troubles psychologiques, niant tout usage à des fins commerciales. Les services de la sûreté de wilaya d’Alger ont, par la suite, perquisitionné son domicile où ils ont retrouvé deux (2) plaquettes contenant sept (7) capsules, une (1) plaquette contenant quatre (4) comprimés et une (1) plaquette contenant cinq (5) capsules, après quoi ils ont décidé de la placer sous contrôle judiciaire.

Lamine. B

 

Voir aussi

Alger - Paris avec Aigle Azur

Alger – Paris avec Aigle Azur, derniers billets le 09 septembre.

Une simulation pour un vol Alger – Paris avec Aigle Azur à partir du 10 …

Newsletter
S'abonner