mercredi , 21 février 2018
Accueil / A la une / Violence en Algérie : Les auteurs recourent souvent à des armes telles que des épées
lesechosdalger-violence-des jeunes-en-algérie

Violence en Algérie : Les auteurs recourent souvent à des armes telles que des épées

Le professeur Belhadj, chef de service de la médecine légale au niveau du CHU Mustapha a tiré la sonnette d’alarme au sujet de la recrudescence du phénomène de la violence, en particulier en milieu juvénile, les qualifiant de «cancer qui gangrène la société», ajoutant que «les auteurs de violences recourent souvent à des  armes tels que des épées qui parfois mènent au décès ou causent des infirmités définitives».

Il a appelé à faire la distinction entre les «jeunes violents» et «les jeunes violents et dangereux» qui sont un danger pour eux-mêmes et pour toute la société, mettant l’accent sur la nécessité de la prise en charge psychologique et physique des victimes de violences qui peuvent devenir aussi des auteurs de violences. Plusieurs facteurs mènent inéluctablement à la violence dont la consommation de la drogue.

Le chef de la brigade de lutte contre le trafic de stupéfiants et de substances psychotropes à la division est de la police judiciaire de la sureté d’Alger, le commissaire de police, Tarek Ghellab a affirmé que «la violence est directement liée à la consommation de la drogue en milieu juvénile, surtout que les jeunes consommateurs de drogue peuvent recourir à la violence, même au sein de leurs familles, en vue d’obtenir leur dose de drogue».

R. N

 

 

Voir aussi

Ould-Abbes-473x265

FLN: Ould Abbés innocente Mohamed Djemai et charge BahaEddine T’liba

Le député et l’homme d’affaire Mohamed Djemai ne sera pas traduit devant la commission de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter
S'abonner